Data, Digitalisation et Decision Making : les 3 “D” du Gartner pour l’année à venir.

Par Nicolas GURGAND, mardi 25 janvier 2022

Un monde intelligent, transformé à court et moyen terme par l’arrivée à maturité d’un ensemble de technologies capables de transformer les modes d’interactions en cours : c’est le modèle que nous proposent les experts du Gartner, qui voient émerger un ensemble de 12 tendances technologiques stratégiques pour l’année 2022.

Croissance, digitalisation, efficacité : voilà les objectifs majeurs des CEO à l’orée de 2022, dans un monde incertain où la capacité d’adaptation est devenue une ressource capitale. Dans ce contexte, “la promesse de l'entreprise numérique comme moyen de prospérer et de surpasser la concurrence pendant ces perturbations reste claire”, annonce David Groombridge; VP Analyst chez Gartner.

Dans un environnement concurrentiel de plus en plus structuré autour de l’accélération de la prise de décision - et de la bonne décision ! - grâce, pour beaucoup, à la digitalisation de la collecte et de la restitution de données, il est important d’anticiper les tendances technologiques incontournables, et d’identifier les avantages concurrentiels induits.

En premier lieu, le Gartner pose la “Data Fabric” comme une brique fondatrice de ses 12 tendances technologiques à suivre. “Souvent, explique le rapport, les données restent cloisonnées dans les applications, ce qui signifie qu'elles ne sont pas utilisées aussi efficacement que possible. Le maillage de données intègre ces dernières au sein de plateformes, les rendant ainsi disponibles partout où elles sont nécessaires. Grâce aux analyses intégrées qui lisent les métadonnées, il est ainsi possible de savoir quelles données sont utilisées. Ce qui permet d’établir des recommandations pour des volumes de données plus larges et de meilleure qualité.”

D'ici 2024, les déploiements de “data fabric” quadrupleront l'efficacité de l'utilisation des données tout en réduisant de moitié les tâches de gestion des données effectuées par les humains. Source : Gartner

Dans le même temps, le Gartner préconise de s’affranchir des usages du passé, et de privilégier une approche “cloud natives” qui réduit les dépendances à l'égard de l'infrastructure, et permet de se concentrer sur les fonctionnalités de l'application.

"D'ici 2025, les plateformes natives serviront de base à plus de 95 % des initiative numériques, contre moins de 40 % en 2021" Source : Gartner

Des données plus fiables, une infrastructure plus adaptée, et des équipes plus concentrées sur le fond que sur la forme : voilà poindre l'avènement de la “decision intelligence”.

“Dans un monde en évolution rapide, les organisations doivent prendre de meilleures décisions, plus rapidement”, résume le Gartner. Un enjeu bien compris des grands décideurs, pour qui il est devenu capital d'identifier une solution d’intelligence décisionnelle capable de s’adapter à leur spécificité. Il s’agit là d’un avantage concurrentiel majeur, identifié par le Gartner à court terme, mais pour lequel les outils sont encore rares..

“D'ici 2023, plus d'un tiers des grandes organisations disposeront d’analystes pratiquant l'intelligence décisionnelle et la modélisation des décisions” Source : Gartner

En résumé, l’étude prospective de Gartner met un gros coup de projecteur sur l’importance de la digitalisation dans la collecte et le traitement de la data, et sur la mise en œuvre d’un réel outil d’intelligence décisionnelle au service de l'accélération de croissance.

Sur ces bases, c’est en en toute logique que ce même Gartner, place l’avènement du “Digital Twin”, affecté d’un coefficient “Très gros impact” dans le quadrant “Smart World” de son Impact Radar. Ce qui augure logiquement logiquement des meilleurs auspices pour EDWARD Suite, le jumeau digital du cabinet de conseil en transformation numérique

Partager sur LinkedIn Partager sur Twitter